Peut-on consommer des doses élevées de CBD sans danger

cbd

Par définition simple, le cannabidiol en abrégé CBD est une substance organique extraite d’une plante très célèbre appelée cannabis. Aujourd’hui en Europe, cette substance est très prisée par de nombreux citoyens. Cela s’expliquerait d’une part, par ses effets relaxants et d’autre part par ses nombreuses vertus thérapeutiques. 

Comme la plupart des substances organiques, le CBD possède des récepteurs disséminés un peu partout dans l’organisme. A dose faible, il se fixe préférentiellement sur les récepteurs avec lesquels il a une forte affinité. Par contre, avec des doses élevées, les récepteurs sont rapidement saturés. Alors, le reste de CBD, interagit avec les autres systèmes de récepteurs, entraînant des effets potentiellement dangereux pour l’organisme.

Risque d’interaction médicamenteuse

D’après de nombreuses études, les doses élevées de CBD interagissent avec le métabolisme de plusieurs médicaments ; notamment au niveau du foie. Et par conséquent, ralentir son assimilation. Dans la plupart des cas, il en résulte une élévation de la concentration du médicament dans le sang. En général, les conséquences sont variables, car elles dépendent du niveau de toxicité du médicament.

Une Hypotension 

Chez de nombreux individus, l’huile de cannabidiol pris à des doses élevées, entraîne une baisse de la pression artérielle. Généralement, cette hypotension survient quelques minutes seulement après l’entrée de la substance dans l’organisme. En fonction des individus, elle peut être passagère ou persistante. Très souvent, elle est plus accentuée chez les personnes qui ont des problèmes de tension.

La diarrhée

Très souvent, de nombreuses personnes se plaignent de malaises stomacaux et de diarrhée après ingestion de doses élevées de cannabidiol. En ce qui concerne la durée et la sévérité de la diarrhée, il est difficile de se prononcer là-dessus. Etant donné que tous les individus n’ont pas le même métabolisme.

Une perte de l’appétit

Très souvent, l’utilisation de fortes doses de CBD entraîne une suppression de l’appétit chez les consommateurs. En effet, cela s’expliquerait par deux principaux mécanismes. Au niveau de l’estomac, le CBD inhibe la sécrétion de suc gastrique. En conséquence, la vidange gastrique se trouve réduite. De plus, le CDB stimule non seulement la dégradation, mais aussi l’oxydation des graisses stockées dans les adipocytes. Il inhibe également la lipogenèse.

Les migraines

De nombreuses personnes se sont plaintes de maux de tête après une utilisation des doses élevées de CBD. En général, la durée et la sévérité de la migraine sont proportionnelles à la quantité de CBD que l’individu a consommée. En d’autres termes plus la quantité consommée est grande plus le mal est intense. Bien que de nombreuses études soutiennent cette assertion beaucoup d’adeptes de CBD la réfutent.  Pour eux, ce n’est pas le CBD lui-même qui cause les maux de tête mais plutôt par des solvants utilisés.

De la somnolence

Peu importe leur corpulence, leur âge ou leur poids ; le CBD pris à des doses élevées entraîne la somnolence, et même des étourdissements chez tous les individus. C’est pourquoi très souvent, l’on prescrit de l’huile de CBD à forte dose aux personnes souffrant d’insomnie. 

Vous aimez alors partagez