Les efforts parisiens pour une mobilité plus durable

mobilité

Le déplacement en voiture ou à travers les transports en commun dans la capitale française relève parfois du défi. La tendance pour contourner cette situation est l’utilisation de la mobilité partagée. Elle est marquée par le covoiturage, l’utilisation des taxis-motos, etc. Depuis quelques mois, c’est la dernière alternative qui est très en vogue dans la capitale. Utiliser le taxi-moto à Paris est visiblement le moyen de transport le plus adapté pour une politique de mobilité durable. En voici les raisons !

Tout savoir sur l’utilisation des taxis-motos à Paris

Un moyen de transport sûr et rapide

Les bouchons restent la hantise des conducteurs et usagers qui désirent se rendre à l’heure à leurs différentes rencontres. Le taxi-moto à Paris est donc un moyen sûr et rapide de faire ses courses dans la capitale française. Utiliser un taxi-moto à Paris est un service qu’offrent désormais de nombreux prestataires. Cette solution est sollicitée aussi bien par les touristes qui désirent contempler certains endroits que par les voyageurs qui désirent rallier des gares ou aéroports le plus vite possible. À ce jour, il est possible de recourir aux taxis-motos à Paris dans les trois grands aéroports. Il s’agit de Roissy Charles de Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget.

Une mobilité durable dans des conditions sécurisées

Il s’agit d’un moyen de transport qui se passe dans des conditions complètement sécurisées pour les plus sceptiques. De façon générale, les motos utilisées sont dans le même registre que la Honda Goldwing 1800 qui est réputée très confortable. Il possède en effet un siège chauffant et permet au passager de se connecter au wifi. Lors de leur déplacement, les passagers ont aussi droit à un kit obligatoire de protection composé :

– D’un casque ;

– D’une surveste destinée aux éventuelles intempéries ;

– De gants.

Opter pour l’utilisation d’un taxi-moto à Paris, c’est avant tout avoir l’assurance de gagner du temps et d’économiser de l’argent dans ses déplacements. Les motos ont même des coffres à bagages pour porter vos affaires.

Comment devenir un chauffeur de taxi-moto

Le métier de conducteur

Avec la croissance que connaît le secteur des transports par les moyens de transport à deux roues, le métier de conducteur intéresse de plus en plus de monde. Comme l’explique l’Auto Magazine, pour conduire un taxi-moto à Paris vous devez passer un examen, car les conditions pour accéder au métier sont rigoureuses. Il se déroule en deux parties : le tronc commun et la spécialité. Le premier volet est pour tester les capacités des candidats par rapport à la connaissance de la réglementation du transport en commun de personnes, de la sécurité, mais aussi des aptitudes linguistiques (français, anglais).

La qualité de candidats

Tout d’abord, la spécialité permet d’apprécier la capacité de prise en charge des clients par les candidats. Le test est réel avec un passager et des bagages à transporter. Par ailleurs, en dehors de l’examen, pour conduire un taxi-moto à Paris, il faut avoir le sens d’orientation et de la courtoisie.

Comment faire une réservation de taxi-moto

Il faut remplir un formulaire

La réservation d’un taxi-moto à Paris se fait par téléphone ou en ligne. Dans les deux cas, il vous sera demandé de remplir un formulaire avec les indications du trajet. La société fait ensuite parvenir aux clients un mail ou un SMS de confirmation avant de passer le chercher à la date et l’heure indiquées.

Le règlement des factures

Le règlement des factures se fait directement avec les conducteurs en espèces, par le biais d’une carte bleue ou encore par un transfert sécurisé en ligne. Pour avoir une idée générale du coût de l’utilisation d’un taxi-moto à Paris, vous pouvez suivre le lien: https://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/efficacite-personnelle/se-deplacer-a-moto-taxi-combien-ca-coute_1512508.html !

Vous aimez alors partagez