Pourquoi et comment traiter votre piscine au sel ?

L’électrolyse au sel est une technique permettant de traiter l’eau de piscine, très utilisée par les professionnels et les particuliers. Découvrez dans cet article pourquoi cette méthode est si appréciée et comment vous pouvez choisir le meilleur sel pour votre piscine.

Comment fonctionne l’électrolyse au sel ?

Parmi les méthodes utilisées pour le traitement de piscine, on trouve l’électrolyse au sel qui se distingue comme une technique facile et écologique. Un sel spécial est utilisé, par exemple chez la société Medisel qui propose différents sels pour différents usages ainsi que les équipements pour piscine. Et en plus du sel de piscine, il faudra disposer d’un électrolyseur qui s’occupera de transformer le sel en hypochlorite de sodium. La partie principale de l’appareil est la cellule, c’est là que se trouvent les électrodes fabriquées en titanes et polarisées de sorte à créer un courant de basse tension et générer les réactions électrochimiques nécessaires à la transformation du sel. L’hypochlorite de sodium obtenu se disperse dans l’eau de piscine et se dissout pour libérer l’acide hypochloreux qui est un chlore actif très efficace. La désinfection de l’eau commence alors !

Pourquoi l’électrolyse de sel ?

Comme indiqué avant, il y a plusieurs méthodes qui permettent de traiter l’eau de piscine. On peut utiliser du chlore, du brome ou encore les rayons UV. Pourquoi donc choisir le sel ? L’électrolyse est une méthode écologique et plus saine. La piscine est traitée sans produits chimiques, ce qui permet de préserver à la fois l’environnement et la santé des baigneurs. En effet, l’absence de chlore permet d’éviter les irritations de la peau et des yeux (yeux qui piquent) et les réactions d’allergie qu’il peut causer. Les utilisateurs des piscines traitées au sel trouvent aussi que l’eau est plus agréable. Le sel est ajouté en petites quantités, ce qui fait que l’eau ne devienne pas trop salée. L’électrolyse au sel est également une technique simple à mettre en œuvre et qui ne nécessite pas d’effort sur le long terme. Vous n’aurez qu’à ajouter du sel quand c’est nécessaire, ce qui ne sera pas rapide. Du coup, le traitement est aussi peu coûteux dans la durée.

Quel sel pour l’électrolyse au sel ?

Les principaux éléments dans l’électrolyse sont le sel utilisé et l’appareil qui est l’électrolyseur. Celui-ci est assez coûteux, surtout si vous le choisissiez avec un régulateur de pH intégré pour résoudre l’altération causée par l’ajout du sel. Quant au sel, il faut noter qu’un sel spécialement dédié à l’électrolyse doit être utilisé. Rien d’inquiétant puisque vous pouvez facilement vous procurer des sels de piscine pas chers, notamment chez Médisel. L’intérêt de choisir un sel pour piscine est de permettre à l’électrolyseur de fonctionner dans les meilleures conditions ainsi que de protéger les revêtements de la piscine. En effet, les sels ordinaires contiennent des métaux lourds (zinc, fer, manganèse, etc.) qui, en plus de causer des taches sur les revêtements du bassin et les équipements, réduisent la durée de vie des électrodes en créant un phénomène de dé-surfaçage. Le sel de table par exemple comporte un additif antimottant qui risque aussi de tacher les équipements. Le sel de piscine utilisé doit respecter la norme NF EN 16401 qui assure qu’il est d’une haute pureté chimique (99,4 % de NaCl au moins) et que les concentrations en calcium, en magnésium et en métaux soient limitées.

Traiter l’eau de piscine est nécessaire afin d’éliminer toutes les bactéries et tous les résidus qui peuvent altérer la qualité de l’eau, tacher les revêtements et les équipements et même mettre en danger les baigneurs.

Vous aimez alors partagez